Jean-Henri Fabre, naturaliste et entomologiste français (1823-1915) a passé une grande partie de sa vie à étudier les insectes vivants dans leur biotope.
De tous ses écrits, les "Souvenirs entomologiques" représentent son œuvre maîtresse (plus de 4000 pages) traduite en 15 langues, qui l'a rendu mondialement célèbre.

Source: Externe


À la fois scientifique, poétique et lyrique, l'ensemble constitue un « hymne à la nature et à la connaissance ».
L’œuvre regroupe 10 séries, publiées entre 1879 et 1907.
Dans la 9ème série, chapitres 17 à 22, Jean-Henri Fabre aborde le sujet du Scorpion Languedocien (Buthus Occitanus), qu'il va observer dans les collines proches de chez lui, à Sérignan-du-Comtat (Vaucluse). Il captura de nombreux spécimens pour réaliser ses expériences (parfois cruelles), et nous raconter ses observations et découvertes, dans un récit vraiment passionnant et instructif !

Le texte intégrale est disponible içi:  Souvenirs entomologiques: le scorpion Languedocien

On y trouve les chapitres suivants:
   -La demeure
   -L'alimentation
   -Le venin
   -L'immunité des larves
   -Les préludes
   -La pariade
   -La famille

Pour info, à Sérignan-du-Comtat: à visiter...
- Harmas de Jean-Henri Fabre
- Naturoptère (Musée)