Petit compte-rendu de ma dernière visite d'hier aux Buthus o. de Provence, un mois après les naissances.
Je suis allé sur le site où j'avais observé le 23 Juillet les 2 femelles avec leurs pullus.
Les pullus en étaient alors au stade 2, et s'ils étaient toujours sous la vigilante protection de leur maman, ils avaient néanmoins déjà quitté le dos maternel et se réfugiaient sur les parois du terrier.
Un mois plus tard, j'étais curieux d'aller vérifier ce qu'étaient devenus ces bébés, après leurs premières semaines d'indépendance...
Comme d'habitude, la première pierre soulevée est la bonne, même si je m'attendais plutôt à trouver un spécimen adulte sous cette pierre de plus de 5kg ! (pierre visible partiellement en haut de la photo).
0803193005092_38_ng29

Pour avoir une idée de sa petite taille, j'ai posé un briquet à côté, correspondant à la taille moyenne d'un spécimen adulte sur ce site...
0803193005092_28_0sq7

Voilà très probablement un des spécimens issu d'une des portées photographiées le mois dernier, trouvé à 3 mètres seulement du lieu de naissance.
Et bien s'il a déjà bien grandi depuis 1 mois (stade 3 je suppose), et qu'il a pris de bien jolies couleurs, il parait encore bien petit (1,5 cm environ) sous cette grosse pierre. A peine soulevée, le voilà qui se sauve très rapidement, à la recherche d'un nouvel abri, à la vitesse de Speedy Gonzales !
Difficile à suivre et à photographier ! C'est parti pour une course poursuite dans la garrigue...

0803193005092_36_u8pr

0803193005092_34_fo54

0803193005092_32_yw7a

0803193005092_30_7vbs
Il est si vif et rapide, parcourant 1 mètre en 3 secondes, que je finis par le perdre, car il s'est faufilé sous des pierres et je ne souhaite pas trop les bouger, au risque de l'écraser... Il se trouvera bien un nouvel abri.
J'avais d'ailleurs remarqué que sa "niche" était assez sommaire (cf 1ère photo), juste un petit espace aménagé à plat sous son énorme pierre, sans galerie ni cachette.
Ce n'est pas le cas de son frère ou de sa sœur, débusqué(e) juste à côté sous une petite pierre, qui dispose d'une vraie niche tout confort avec salon + chambres:
0803193005092_26_kzcl
Du coup, on n'abandonne pas une si confortable maison climatisée et bien sécurisée, pas question de s'enfuir cette fois...
0803193005092_24_bfj0


Petite mesure au passage, avec 1 pièce de 1 centime d'euro (1,5cm de diamètre):

0803193005092_20_3vnx
...avant de réintégrer son "chez soi", sans hésiter.

0803193005092_22_tup2


La suite de la petite ballade a été riche en découvertes, encore des frères et/ou sœurs éparpillés aux alentours, à quelques mètres les uns des autres, bien souvent sous des cailloux de taille modeste (10 cm). Pas vu de trace d’exuvie, pas vu de cohabitation, on a l'impression que les jeunes se répartissent le territoire alentour, avec parfois des caches sommaires (voir pas du tout creusée), et parfois une niche avec galerie bien plus confortable. Tout le monde n'a peut-être pas encore trouvé sa maison idéale !
Dans tous les cas, à l'ouverture de la pierre, les spécimens ne sont pas cachés, mais bien réveillés et exposés à l'avant de l'éventuelle niche. On dirait qu'ils n'ont pas l'air surpris de me voir !

Vu et photographié aussi de très beau spécimens adultes, bien alertes, respirant la bonne santé, ainsi qu'un juvénile stade 4 (je pense) magnifique et bien rigolo. Mais ça, c'est une autre histoire...

Il y a du monde sous les cailloux en cette fin Août, il y a vraiment plein de vie dans cette colonie, c'est vraiment super !