Ce week-end, je suis allé explorer 3 autres sites, histoire de voir si par hasard, il y avait aussi d'autres colonies de Buthus Occitanus.
Le premier site (à une dizaine de km au Nord de l'endroit où j'avais pris les premières photos), me semblait bien correspondre au biotope que j'avais observé: type de sol, végétation, orientation/ensoleillement, aridité, exactement la même disposition des pierres juste posées sur le sable... Eh bien j'ai soulevé une centaine de pierres, parcouru 6 km, balayé le terrain, et pas une seule trace du scorpion Languedocien !  

Ok, je décide donc de changer de colline, j'ai aperçu en face un adret qui pourrait aussi ressembler... Je traverse une route, longe une vigne, cherche un sentier qui n'existe pas, puis grimpe dans les lavandes pour atteindre la garrigue, et là, dans une sorte de rigole de ruissellement, une première pierre soulevée révèle 2 individus adultes. La seconde pierre, ce sont 3 spécimens (1 adulte et 2 juvéniles). Étonnant ! La troisième pierre, un spécimen adulte ou subadulte seul, avec son exuvie... Ici aussi, quelle densité ! Ce ne sont pas les pierres qui manquent, pourtant. Mais les Buthus Occitanus semblent particulièrement exigeants quant à leur logement. On n'habite pas n'importe quel quartier, ni n'importe quelle pierre !
Beaucoup de juvéniles sur ce site.

Bon appétit ! Une blessure de guerre n'empèche pas de se délecter d'une imprudente araignée !

Buthus Occitanus adulte, mangeant une araignée


Vu sa petite taille et son gros ventre, je pense que ce spécimen va bientôt muer:

Buthus Occitanus


Collocation à 3, mais attention, chacun sa chambre, hein ! Mais moi, à la place des petits, je chercherais quand même vite fait un autre appart !

3 spécimens sous une même pierre: rare !


Je poursuis la ballade vers un troisième site repéré via les photos satellites de Géoportail, 4 km plus au Nord, où la encore, les 3 premières pierres soulevées sont habitées. Ici aussi, surtout des jeunes individus. J'ai aussi remarqué la présence de terriers bien mieux formés, parfois assez profond (jamais observé sur les 2 autres sites). Juste le temps de voir le scorpion filer se cacher au fond.

Il n'y a pas longtemps qu'il a dû muer celui-ci !

Buthus Occitanus juvénile



D'ailleurs, voiçi ce qu'il en reste:

Un juvénile Buthus occitanus et son éxuvie



Là, c'est pour bientôt probablement:

Buthus Occitanus juvénile proche de la mue



Peut-être enfin la majorité ?

Buthus Occitanus et son éxuvie



Le soleil va bientôt se coucher, allez, je vous laisse tranquile (pour ce soir)...

Buthus Occitanus